La Prairie

Une histoire riche à découvrir

Les Jésuites, seigneurs de La Prairie, s'y installent en 1667 afin d'y fonder leur mission amérindienne. Des colons français les suivront de peu.

En 1691, le fort de bois de La Prairie est le théâtre d'un affrontement majeur entre les troupes de la Marine et une expédition anglo-iroquoise venue d'Albany (État de New York).

Après la Conquête, La Prairie connaît une période de prospérité marquée en 1836 par la construction du premier chemin de fer au Canada, la reliant à Saint-Jean-sur-Richelieu. Les bateaux à vapeur assurent un lien maritime vital avec Montréal.

La municipalité de La Prairie est fondée en 1845 et obtient le statut de ville en 1909.

À la suite de l'ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent en 1959, La Prairie est désormais protégée des inondations annuelles, mais la route 132, construite à la même époque, limite grandement l'accès au fleuve.

Jusqu'en 1957, une importante partie du village est inondée chaque printemps 
Jusqu'en 1957, une importante partie du village est inondée chaque printemps.
Deux églises ont précédé l'église actuelle, elle-même rénovée à quelques reprises 
Deux églises ont précédé l'église actuelle, elle-même rénovée à quelques reprises.
Vue aérienne d'un quai de La Prairie occupé par des chalets de pêche 
Vue aérienne d'un quai de La Prairie occupé par des chalets de pêche.
La Prairie était un passage obligé entre Montréal et la Nouvelle-Angleterre 
La Prairie était un passage obligé entre Montréal et la Nouvelle-Angleterre.

© 2017. Société d'histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine. Site conçu par Bon melon